CONDUITE SUPERVISÉE (CS)

La conduite supervisée permet aux élèves conducteurs, âgés de 18 ans minimum, de conduire avec un accompagnateur, avant tout passage de l’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire ou après échec à cette épreuve. La formation conduite supervisée peut être bénéfique pour les élèves ayant rencontré des difficultés au début de l’apprentissage.

LES AVANTAGES

Plus de confiance et d’expérience avant le passage à l’examen

La conduite supervisée permet aux candidats de plus de 18 ans d’acquérir une expérience complémentaire de conduite et la confiance au volant avant le passage de l’épreuve pratique ou bien après un échec à l’examen.

Elle peut être conseillée aux élèves qui n’ont pas forcément confiance en eux et qui souhaitent emmagasiner le maximum d’expérience avant l’épreuve.

Une expérience de conduite à moindre de coût pour compléter sa formation initiale

La conduite supervisée permet d’acquérir plus d’expérience et plus de confiance à moindre coût. Ce mode d’apprentissage est particulièrement adapté pour ceux dont le coût de formation pour atteindre le niveau requis à l’examen serait bien trop important.

Elle se déroule avec un ou plusieurs accompagnateurs, y compris hors du cadre familial.

Une meilleure réussite à l’examen du permis de conduire

La conduite supervisée permet sensiblement d’augmenter ses chances de réussite à l’examen du permis de conduire. 69,5% de chance d’obtenir son permis dès la première fois contre 51,9% par la voie de l’apprentissage traditionnel.

DÉROULEMENT DE LA FORMATION

La conduite supervisée se déroule en deux temps :

La formation initiale

La formation initiale comprend :

  • la préparation et le passage de l’épreuve théorique générale du permis de conduire.
  • la formation initiale à la conduite comprenant une évaluation de départ d’une durée d’une heure destinée à déterminer le volume prévisionnel et personnalisé de l’élève et une formation d’au moins 20 heures sur l’un de nos véhicules écoles et jusqu’à ce que le niveau de l’élève soit jugé satisfaisant par l’un de nos enseignants. Une fois le niveau atteint, notre enseignant lui remettra l’attestation de fin de formation initiale. Cette attestation prouve que l’élève a atteint le niveau nécessaire pour débuter la conduite avec un accompagnateur notamment.

C’est à ce moment que débute la phase de conduite supervisée.

Le rendez-vous préalable

Cette phase débute par un rendez-vous préalable avec l’accompagnateur, d’une durée minimale de 2 heures comprenant :

  • une heure minimum de conduite sur les voies ouvertes à la circulation sur le véhicule de l’établissement, l’enseignant étant assis à l’avant du véhicule, à côté de l’élève et l’accompagnateur à l’arrière ;
  • un bilan personnalisé.

Le candidat se retrouve pour la première fois en présence du moniteur et de l’accompagnateur. L’accompagnateur profite à cette occasion de l’apport des conseils et des informations délivrées par l’enseignant de la conduite afin d’assurer une continuité dans la formation. A l’issue de ce rendez-vous et si le niveau de l’élève est jugé satisfaisant, notre enseignant lui remettra l’attestation de fin de formation initiale. Cette attestation prouve que l’élève a atteint le niveau nécessaire pour débuter la conduite avec un accompagnateur. C’est après ce rendez-vous que commence à proprement parler la conduite supervisée. Une fois que l’élève a atteint le niveau requis (évalué par l’auto-école) ce dernier pourra alors se (re)présenter à l’examen de conduite.

DEVENIR ACCOMPAGNATEUR

Pour être accompagnateur, il faut :

  • être titulaire de la catégorie B du permis de conduire depuis au moins 5 ans sans interruption à la date de la signature du contrat de formation de l’élève ;
  • avoir obtenu l’accord de son assureur ;
  • ne pas avoir été condamné pour certains délits (homicides et blessures involontaires, conduite sous l’emprise d’état alcoolique, délit de fuite…) ;
  • être mentionné dans le contrat signé avec notre école de conduite ;
  • participer à l’évaluation de la dernière étape de la formation initiale de l’apprenti conducteur.

Il est possible, pour l’élève, d’avoir plusieurs accompagnateurs, y compris hors du cadre familial.